Membres

 

Vous ne pouvez pas accéder à votre compte ?

Calendrier

 
17 nov 2017
 
 Nov    2017 
di lu ma me je ve sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
  Mes Favoris (0)

David Jalbert

David Jalbert - Les gladiateurs de la glace
4 vidéo(s) Pour nous soumettre des liens Youtube.
Fans
0   fans.     David Jalbert
Événements : David Jalbert
Date Heure Salle Lieux Km Favoris
Aucun événement n'est enregistré sur notre site pour l'instant.
Nouvelles : David Jalbert Ajouter une nouvelle
Date Titre
Aucun communiqué n'est enregistré pour l'instant.
Paroles et Tablatures : David Jalbert



de l'amour propre - 2014
Rassure-moi

Des Histoires - 2008
Les Fantomes
Raison
Souvenirs D'enfance

Le Journal - 2010
Le Journal
P'tit homme
Voyage

Y'a pas de bon silence - 2012
Hey Jack!
Ma mère disait
Si Dieu

Biographie

C'est en 2008 que le public découvre véritablement l'auteur-compositeur-interprète David Jalbert qui présente alors un premier album « Des histoires » et particulièrement l'extrait radio « Souvenirs d'enfance », une chanson qui lui assure un succès inespéré. Depuis, l'artiste originaire de Mascouche a consolidé sa position dans l'univers musical québécois avec les deux opus « Le journal » et « Y'a pas de bon silence ».

Plus de 65 000 albums ont trouvé preneur à ce jour.

Octobre 2014 est marqué par la présentation d'un quatrième album: « de l'amour propre».
________________________________________
Toute une ascension pour le jeune artiste dont l'influence de son père, guitariste, a tracé, en quelque sorte, sa trajectoire. Fasciné par la scène dès le primaire, ses parents ont le flair de l'inscrire à divers concours, initiative qui confirme sa volonté de faire de la scène, de la musique et des projecteurs son univers à lui.
Après avoir joint un premier groupe (Big Joe) à l'adolescence, David referme le rideau, le temps de terminer ses études puis d'intégrer le marché du travail. Mais la passion est toujours là, intacte et la plume, jamais bien loin.
Au milieu des années 2000, la musique et l'adrénaline de la scène reviennent le hanter. Commence alors la ronde de concours et défilent les premières parties d'artistes établis (Marilou, Marc Dupré, Andrée Watters, Michel Pagliaro). Et surtout, David fait des rencontres professionnelles décisives dont celle avec Yves Marchand (Zébulon), Charles Dubé et enfin, Alain Dupuis, producteur et ex-gérant de Stefie Shock, qui lui propose un premier projet d'album. Le voilà sur les rails! Treize titres sont choisis parmi 30 chansons. Une équipe chevronnée l'entoure: Yves Marchand assiste David à la direction artistique. La réalisation de l'album est confiée à Mathieu Dandurand (Alfa Rococo, Mes Aïeux, Stefie Shock).
Tout déboule! « Des histoires » est mis en marché en avril 2008 et une tournée majeure de spectacles est présentée à travers le Québec. L'année se termine en beauté alors que son album fait bonne figure au Gala annuel des Prix de la musique folk canadienne à Terre-Neuve : le prix « Réalisation de l'année » est remis à Mathieu Dandurand tandis que David est en nomination dans deux catégories, « Auteur compositeur francophone » (nomination qu'il obtiendra également en 2010) et « Artiste de la relève ». David est le seul Québécois à détenir autant de nominations à ce gala.
Ça se poursuit en 2009 : David monte sur les planches du Studio-théâtre de la Place des arts pour une série de trois spectacles dans le cadre des week-ends de la chanson Québecor. Il remplit les ondes à nouveau avec un nouvel extrait radio « Raison » et présente sa grande rentrée montréalaise du spectacle « Des histoires » au Cabaret juste pour rire. Les critiques sont élogieuses, le public est conquis. David propose alors un nouvel extrait, « L'aveugle » et séduit ses fans dont le nombre, ne cesse d'augmenter.
À l'automne 2009, avec 4 extraits radios, 3 vidéoclips, 40 spectacles, et plus de 15,000 albums vendus, David Jalbert se pose et atterrit en studio pour la production de son 2ème album, dont le premier extrait radio, « Voyage », traduit en chanson, la fougue et l'urgence de vivre de ce musicien dans l'âme.
L'opus « Le Journal » voit le jour en mai 2010. À la réalisation, Jeff Grenier tandis que David en assure la coréalisation. Et encore une fois, on salue le talent indéniable de David Jalbert : « Un album sympathique et entraînant » (Montréal Métro) - « Belle découverte ! Beau disque ! Musique festive !...On a le goût de l'écouter en voiture, vitre baissée, sous le soleil » (Salut bonjour, chronique culturelle).
L'extrait « Voyage » se hisse en tête des palmarès des grandes stations montréalaises et de la province. En quelques semaines, 10 000 albums trouvent preneurs. David présente, en novembre 2009, l'extrait «P'tit homme», chanson écrite pour son fils Félix, qui rapidement, rallie le public et les directeurs musicaux. On découvre alors, avec cette pièce musicale, un artiste complet mais aussi un papa sensible et bienveillant.

C'est en mars 2011 que débutent les représentations de son spectacle « Le Journal ». Fait rarissime à Montréal, il affiche complet et propose une supplémentaire au Lion d'Or!

De façon parallèle, sa chanson « Souvenirs d'enfance » est choisie pour figurer dans une publicité télévisée de la multinationale, Les restaurants McDonald's. L'album est propulsé parmi les meilleurs vendeurs francophones au Québec. David retrouve donc, simultanément, ses deux albums dans cette catégorie.

Fort des 50 000 copies vendues de « Des histoires » et « Le journal » et après avoir parcouru la province d'Est en Ouest, voilà que la préparation du 3e album se met en marche à la fin de 2011. Cette même année, David Jalbert est en nomination au 33e Gala de l'ADISQ dans la catégorie « Album de l'année - folk contemporain » et il reçoit un prix au Gala de la Socan pour la chanson « Voyage » qui fait partie de la liste des 10 chansons pop ou rock les plus populaires en 2010.

C'est à l'hiver 2012, à travers une tournée de spectacles qui s'arrête dans tous les coins du Québec jusqu'à Red Deer en Alberta, que David entre enfin en studio pour l'enregistrement de l'album intitulé «Y'a pas de bon silence», qu'il décrit encore autobiographique mais marqué d'une certaine forme de spiritualité. Un premier extrait, « Hey Jack! », dédié à son fils Jacob, est lancé en mai 2012.

« Y'a pas de bon silence », un projet intérieur, homogène et accompli est enfin présenté au public le 18 septembre 2012. Une tournée de plus de 75 spectacles le mène partout à travers la province dont deux soirs au Club Soda à Montréal. Nouvelle tournée rime une fois de plus pour David avec succès renouvelé. Loin de prendre pour acquise cette relation particulière qu'il entretient avec son public, l'artiste constate avec grand plaisir que celui-ci lui est très fidèle.

«Y’a pas de bon silence », est mis en nomination au Gala de l’ADISQ 2013 dans la catégorie « Album folk de l’année ».

Avec une volonté de sortir de sa zone de confort et d’aller toujours plus loin, David Jalbert reprend rapidement le chemin du studio. Avec son ami Éloi Painchaud (Jorane, Okoumé) à ses côtés pour la réalisation, l’auteur-compositeur-interprète s’expose littéralement sur « de l’amour propre » - lancé le 7 octobre 2014 - proposant un résultat sans faux-semblant qui témoigne de son indéniable bagage professionnel. S’inspirant des relations amoureuses ambivalentes et de la beauté des petits moments simples, ce quatrième opus agit aussi à titre de caricature d’une société aux multiples défauts qui demeure séduisante malgré tout. David démontre que l’amour existe d’emblée.

« Rassure-moi », premier simple lancé le 25 août dernier, met en scène un jeune amoureux sans trop d’expérience qui cumule les bévues. Une pièce entraînante où la cadence croît au même rythme que le néophyte gagne en expérience.

Une semaine après sa sortie, l'album « de l’amour propre » connaît un départ canon! Il s'inscrit en 3e position des ventes francophones et les critiques affluent!

« Un album coloré et vigoureux » (Musimaniax)

« David Jalbert a un don pour décrire le quotidien avec un vocabulaire riche et varié, donnant souvent l’impression qu’il nous raconte une histoire » (Échos-Vedettes)

« Que ce soit pour les paroles ou la musique, son album est à écouter sur ‘’repeat’’! C’est un vrai petit bijou! » (Petite Boîte)

« Un album à l’image de l’artiste, passionné, sans faux-fuyant et empreint d’une nouvelle maturité » (MatTV)

« Nouvel album très agréable à l'oreille, tant du côté des paroles que des mélodies.» (Le Trait d'Union)

« J'ai écouté son album en boucle, des paroles touchantes, impliquées et rassurantes dans ce monde ou les valeurs disparaissent. » (Plume Libre Montcalm)

Avec une tournée prévue dès l’hiver 2015, David Jalbert parcourra à nouveau les routes de la province afin de retrouver son fidèle public.

Discographie

2008 - Des histoires
2010 - Le journal
2012 - Y'a pas de bon silence
2014 - de l'amour propre

Récompenses

2008. Gala annuel des Prix de la musique folk canadienne à Terre-Neuve :
Le prix « Réalisation de l'année » est remis à Mathieu Dandurand pour l’album « Des histoires ». David est en nomination dans deux catégories, « Auteur compositeur francophone » (nomination qu'il obtiendra également en 2010) et « Artiste de la relève ». David est le seul Québécois à détenir autant de nominations à ce gala.

2011. Gala de l'ADISQ : L’album « Le journal » est en nomination au dans la catégorie « Album de l'année - folk contemporain ».

Gala de la Socan : Prix pour la chanson«Voyage » qui fait partie de la liste des chansons les plus jouées en 2010.

2013. Micro d'Art M103,5: Remis lors du Gala des Excelsiors de la Chambre de commerce du Grand Joliette qui récompense un lanaudois s'étant démarqué en 2012.

Gala de l’ADISQ : Nomination pour l’album «Y’a pas de bon silence », dans la catégorie
« Album folk de l’année ».

Vos commentaires : David Jalbert