Membres

 

Vous ne pouvez pas accéder à votre compte ?

Calendrier

 
24 juin 2018
 
 Juin    2018 
di lu ma me je ve sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
  Mes Favoris (0)

Lessard Alain

La tournée des écoles secondaires, cégeps et bibliothèques - Contes de Saint-Parlabas
2 vidéo(s) Pour nous soumettre des liens Youtube.
Fans
0   fans.     Lessard Alain
Événements : Lessard Alain
Date Heure Salle Lieux Km Favoris
Aucun événement n'est enregistré sur notre site pour l'instant.
Nouvelles : Lessard Alain Ajouter une nouvelle
Date Titre
Aucun communiqué n'est enregistré pour l'instant.
Paroles et Tablatures : Lessard Alain


Aucune parole et tablature disponible pour l'instant.

Biographie

Alain Lessard est né à Saint-Georges de Beauce (Québec, Canada). Il grandit entouré de livres, lui permettant ainsi de s'évader dans toutes sortes d'univers allant de la bande dessinée au roman. Fasciné par la liberté que les mots accordent à l'inspiration, il découvre rapidement que sa main, armée d'une plume, le plonge dans un imaginaire aussi fertile qu'intarissable.

En 2005, il obtient un baccalauréat en psychologie (Université Laval) et devient intervenant en toxicomanie, puis conseiller en réadaptation. Toutefois, il délaisse rapidement la relation d'aide pour se consacrer entièrement à l'écriture.


Un premier roman

En 2007, il publie son premier roman aux Éditions du Mécène. Intitulé À tous ceux qui ont si bien su me laisser mourir, l'ouvrage ne laisse personne indifférent. Alexandre, un jeune homme de 17 ans, est adossé à un arbre, la corde qui servira à le pendre accrochée au-dessus de sa tête, et il écrit sa dernière lettre avant de s'enlever la vie. Un récit bouleversant sur la quête de sens existentielle à l'aube de l'âge adulte, dans ces instants où l'on se questionne à savoir si notre chemin est tracé à l'avance ou si, au contraire, il faut le tracer soi-même.


Tais-toi petite poupée

Un an plus tard, il récidive avec un second roman troublant et dérangeant dont le titre évoque la nature du sujet traité : Tais-toi petite poupée. En entrevue avec Laurent Laplante (journaliste et écrivain) lors de son passage au Salon international du livre de Québec4 (2009), celui-ci lui fait part de l'aspect révoltant de la trame qui est rehaussé par la qualité de l'écriture (entre autres la naïveté enfantine du langage de Sarah, le personnage principal que l'on suit de 4 à 17 ans).


Théâtre

En 2009, il écrit et met en scène (co-mise en scène de Jacques Bernard) une dramatique intitulée Et si j'avais su... L'émouvante pièce, jouée par la troupe « Dans'on rôle », mélange théâtre, musique et danse contemporaine. Elle s'avère un franc succès, chaque représentation affichant complet.


Parolier

Au même moment, il découvre l'écriture de textes de chansons et l'émerveillement de s'apercevoir qu'une mélodie peut être déposée sur ses mots. Avec un ami, il explore cette nouvelle facette de sa poésie. Quelque temps plus tard, il fait la rencontre de Johanne Aubé, avec qui il trouvera l'amour. Le coup de foudre entre eux s'avère aussi en être un musical, et ils entreprendront l'écriture de plusieurs chansons.


Un 3e roman plus lumineux

En octobre 2010, Alain Lessard lance J'ai aimé., son troisième roman. Celui-ci se veut plus lumineux que ses deux premiers volumes, tout en demeurant un ouvrage portant à la réflexion sur l'amour et la volonté toute humaine de parfois s'acharner à demeurer en relation alors que tout est voué à l'échec. Il traite du bonheur et de notre facilité à le laisser filer en échange de la sécurité qu'apporte la monotonie de la routine. J'ai aimé. a valu à l'auteur de nombreux éloges dont celui de son éditeur : « Plume qui sait rendre avec justesse les moindres effleurements de sentiments tout autant que les gestes qui les accompagnent.»


Producteur de l'album de Johanne Aubé

Au même moment, Alain Lessard et sa conjointe se lance dans le projet d'un album. Riche de son diplôme à l'École nationale de la chanson de Granby (2009) et possédant une voix magnifique, Johanne Aubé lance en avril 2011 son premier album «Se taire un peu plus fort», enregistré et arrangé au Studio ML de Michelle Lambert, claviériste du légendaire groupe québécois Noir Silence. Alain Lessard produit l'album en plus d'y signer 8 des 13 textes. L'opus s'avère un succès et quelques chansons tournent sur les ondes des stations de radio du Québec.


Contes de Saint-Parlabas

Le 29 janvier 2012 annonce un tournant dans la carrière de l'écrivain Alain Lessard. Il lance «Contes de Saint-Parlabas», un ouvrage où le lecteur est plongé au coeur de l'imaginaire, du merveilleux et du magique... À Saint-Parlabas, tout est possible. Si on n’y croit pas, c’est qu’on n’habite pas dans ce village. Là-bas, la beauté est dans l’angle et dans ce qui pousse croche, mais aussi dans le trop-plein et le débordement. Y vivent des gens tout ce qu’il y a de plus normaux, mais qui néanmoins savent que la magie existe. Pas celle à coups de baguette, mais plutôt celle qui n’est visible que par ceux qui veulent bien la voir. Parce qu’à Saint-Parlabas, chacun est un héros à sa façon. On y devient tous la légende de quelqu’un d’autre. On se transforme en un souvenir, puis en une histoire à raconter…

L'éditeur, Jacques Bernard, n'hésite pas à comparer l'oeuvre de Alain Lessard à celles du célèbre conteur québécois Fred Pellerin : «Les Contes de Saint-Parlabas s’inscrivent dans la pure tradition du célèbre conteur québécois, Fred Pellerin. Les personnages, plus grands que nature, mériteraient d’être consignés dans le registre des grands protagonistes de l’univers du conte. S’y mélangent l’humour, l’absurde, l’émerveillement et le drame, pour ainsi former des histoires à la fois hilarantes et touchantes.»


Spectacle contes/chansons/multimédia «La tristesse de l'étoile»

Quelques mois plus tard, Alain Lessard met en scène le tome 1 de son livre «Contes de Saint-Parlabas. Le succès du spectacle est retentissant et les critiques sont unanimes : «Un spectacle grandiose !».

Mettant en vedette le très talentueux comédien et conteur Steve Pruneau, celui-ci a livré les histoires et les légendes de Saint-Parlabas d'une main de maître. La foule y allant de grands éclats de rire avant de verser quelques larmes lors des moments dramatiques. Il a su captivé l'auditoire en l'amenant dans le merveilleux de ce village particulier qu'est Saint-Parlabas.

Pour les intermèdes musicaux, Johanne Aubé et Mélanie Gilbert ont offert une performance impeccable d'une qualité inouïe. Leurs deux voix se sont unies pour interpréter certaines des plus grandes chansons francophones, dont celles de Léo Ferré, Jacques Brel, Lynda Lemay, etc.

Elles étaient accompagnées par Michelle Lambert (Noir Silence), véritable virtuose au piano et génie des arrangements musicaux. Elle a su envelopper et transporter l'assistance entière aux confins de l'imaginaire... amenant la tristesse de l'étoile dans une tout autre dimension.

Le tout était présenté devant un décor multimédia grandiose couvrant 36 pieds de largeur par 10 pieds de hauteur. Joël Proulx Bouffard en était le créateur. Artiste visuel ayant travaillé pour différentes productions du Cirque du Soleil et de Robert Lepage, il a construit un décor multimédia qui a conquis la foule au premier coup d'oeil. L'émerveillement se peignait sur les visages au même rythme que les changements et mouvements des images.

www.alainlessard.com

Récompenses

La 4e œuvre de Alain Lessard, Contes de Saint-Parlabas, est présentement lue et étudiée dans différentes écoles secondaires et cégeps du Québec.

www.alainlessard.com

Vos commentaires : Lessard Alain