Membres

 

Vous ne pouvez pas accéder à votre compte ?

Calendrier

 
21 oct 2019
 
 Oct    2019 
di lu ma me je ve sa
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
  Mes Favoris (0)

Sylvie Paquette

Sylvie Paquette - Il y a encore
1 vidéo(s) Pour nous soumettre des liens Youtube.
Fans
0   fans.     Sylvie Paquette
Événements : Sylvie Paquette
Date Heure Salle Lieux Km Favoris
Aucun événement n'est enregistré sur notre site pour l'instant.
Nouvelles : Sylvie Paquette Ajouter une nouvelle
Date Titre
Aucun communiqué n'est enregistré pour l'instant.
Paroles et Tablatures : Sylvie Paquette


Aucune parole et tablature disponible pour l'instant.

Biographie

«L’artiste, c’est quelqu’un qui arrive à nous faire aller là où on n’était jamais allé encore.» Les mots sont de Sylvie Paquette, et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteure, compositrice et interprète montréalaise a elle-même su mille fois, au cours des quinze dernières années, nous emmener en des territoires complètement nouveaux. Depuis Soul propos, ce premier album lancé en 1993 et qui portait des titres tels J’fais le trottoir, coécrite avec Luc De Larochellière, ou L’été en ville, un quasi récitatif rappelant Lucien Franc--ur, elle n’a cessé de mener une quête artistique sans compromis, refusant les recettes sonores, allant au bout de rencontres singulières et osant parfois faire de longs détours, en d’autres mots prendre son temps, pour ne pas trahir les motivations profondes de sa démarche.
Oser, voilà d’ailleurs le titre du deuxième album de Sylvie Paquette, qui allait lui assurer une place parmi nos créateurs qui comptent. Aujourd’hui considéré comme son projet le plus rock, Oser était fait de morceaux comme Panne d’amour, J’te quitte ou j’t’attends et la pièce-titre, un grand succès radio. Avec ce disque, ainsi que le spectacle qui l’accompagne, l’arstiste s’est par ailleurs mérité le prix Félix-Leclerc lors des FrancoFolies de Montréal, en 1997.
À l’été 1998, Sylvie Paquette remettait ça, aux FrancoFolies de La Rochelle cette fois, donnant un spectacle solo devant quelque 10 000 personnes aussitôt conquises, en première partie du groupe Louise Attaque, alors au sommet de sa popularité. «Le public nous rend plus grand que soi», croit celle qui, à cette période, va connaître de grands bonheurs scéniques, se produisant à travers la province, en outre sur les planches du Festival d’été de Québec, et jusqu’au Bataclan, à Paris.
En 2001, le disque Souvenirs de Trois marquait un temps fort dans l’évolution de Sylvie Paquette. Au fil de rencontres fécondes, avec Jean Fauque (auteur de la chanson-titre), Marc Chabot, Larry Klein, la rappeuse J. Kyll ou Daniel Bélanger – qui n’a pas dans l’oreille le bouleversant duo Garde-moi? –, la chanteuse conjuguait des accents à la fois oniriques et très contemporains à une approche mélodique fuyant le prévisible. Souvenirs de Trois est réalisé par Rick Haworth, un complice de la première heure.
En parallèle de ses propres tournées et enregistrements, Sylvie Paquette met son grain de sel dans les projets de plusieurs artistes. Luce Dufault, par exemple, signant quatre des musiques de l’album Bleu (2004), ou encore Catherine Durand, avec laquelle elle a créé Nulle part, qui apparaît sur Diaporama, le plus récent disque de cette dernière. Sylvie Paquette a également contribué à l’album Sur le fil de Stéphanie Lapointe, composant la musique de Dis-moi, écrite par Martine Coupal.
En novembre 2007, Sylvie Paquette fait paraître TAM-TAM, fruit d’un travail en tandem avec Daniel Bélanger, arrangeur de l’album et son coréalisateur avec Paul Pagé. Entourée d’une équipe qui ferait l’envie de n’importe quel artiste, équipe dont font partie, au premier chef, les paroliers Martine Coupal, Dave Richard, Frédérik Baron, et Allain Leprest, Sylvie Paquette nous emmène une fois encore là où nous n’étions jamais allés…

Vos commentaires : Sylvie Paquette