Nouveau en janvier 2013

Suivez-nous sur
Facebook  Twitter



Maryse Letarte - Paralysée à Hollywood


 
29 mars 2017
 
 Mars    2017 
di lu ma me je ve sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
  Mes Favoris ()

 Nouveaux messages
 Total par artiste
 Nos logos

Québec aux puecs, le no 1 des petites annonces classées au Québec.

Richard Michèle


Liens - Communiqués - Fan club

Description

ille du violoneux Ti-Blanc Richard, Michèle suit des cours de ballet et de piano dès l'âge de 4 ans. Elle n'a que 10 ans lorsqu'elle débute à la télévision à l'émission « Ti-Blanc Richard et ses gais lurons » (CHLT-TV, 1956-1965) et à 16 ans, elle avait déjà participé à plus de 450 émissions de télévision. « Sur disque », « Main dans la main », « Lacets roses » et « Du rouge sur ton collet » connaissent un bon succès. Mais c'est la chanson «Quand le film est triste» qui la fait connaître à la grandeur du Québec en 1962. L'année suivante, la chanteuse anime «Chansons intimes avec Michèle Richard» à la télévision de Sherbrooke où elle participe également à 39 émissions de la série «Dans l'bon temps». La même année, elle co-anime à Montréal l'émission «Chez Isidore» (CFTM) et est élue découverte féminine de l'année au Gala des Artistes. Avec plusieurs autres artistes de variétés, elle participe en 1964 à un grand music-hall à la Place des Arts et remporte d'importants succès sur disque avec «Je suis libre», «La plus belle pour aller danser» et «Ça va je t'aime». En 1965 et 1966, avec «Les boîtes à gogo», Michèle anime avec Pierre Lalonde les émissions estivales de «Jeunesse d'aujourd'hui» (CFTM) où elle est invitée chaque semaine depuis plusieurs années. En 1966, elle reçoit le trophée de la chanteuse la plus populaire au Festival du disque et, dans la foulée de ses succès dont «J'écoutais la mer», elle participe à la tournée Musicorama. L'année suivante, la chanteuse effectue une tournée de six semaines dans les bases militaires canadiennes et américaines en Europe. À son retour, Michèle Richard est élue Miss Radio-Télévision 1967 au Gala des Artistes et se maintient en tête des palmarès. En 1968, elle reçoit un trophée au MIDEM de Cannes pour le meilleur vendeur de cette année-là au Canada. Cette même année, ce trophée est remporté en France par Mireille Mathieu. En 1970, Michèle Richard participe de nouveau à la tournée Musicorama et, l'année suivante, anime avec Michel Louvain l'émission estivale «Zoom en liberté» (SRC-TV) et triomphe avec son spectacle de variétés qu'elle présente au Kiosque international de Terre des Hommes. En plein essor, sa carrière au cabaret l'amène à chanter au Club Playboy de Montréal en 1972. Michèle Richard effectue, dans le cadre d'un Musicorama western en 1974, une tournée de 42 villes du Québec, de l'Ontario et de Nouveau-Brunswick en autant de jours. Elle se maintient en bonne position au palmarès avec «L'oiseau de feu», «Kiss Me», «Baby Love» et «Goodbye My Love Goodbye» mais surtout avec des succès country comme «Reste avec lui» et «Un jour à la fois». Elle devient ensuite meneuse de revues au Caf' Conc' du Château Champlain de Montréal où elle présente pendant six mois chacune, de 1978 à 1980, les revues de music-hall «C'est magnifique» et «Les années folles». En 1982, pour la première fois de sa carrière, Michèle Richard donne une série de récitals à la Place des Arts et au Grand Théâtre de Québec, expérience qu'elle renouvelle en 1985 avec le spectacle intitulé «Femme». En 1988 et 1989, la chanteuse co-anime avec beaucoup de succès la série estivale de variétés « Garden party » (TQS). La SRC lui consacre une émission spéciale intitulée «Femme» en 1988. Après quatre années d'absence sur disque, elle lance, en 1989, l'album Heureuse enfin, puis anime, pendant quelques mois, l'émission «Le 3505» (TQS, 1990). Elle effectue un retour sur disque en 1994 avec l'album «Michèle intemporelle», enregistré à Paris, tout comme la sélection de ses plus grands succès, parue en 1996. À titre de comédienne, Michèle Richard a tenu des rôles dans les téréromans «Mont-Joye» (SRC, 1974-75) et «L'or du temps» (TVA, 1985-92), dans la pièce humoristique «Madame son père» (1975) avec Gilles Latulippe au Théâtre des Variétés de Montréal, dans les télé-séries «Manon» (SRC, 1985) et «Paparazzi» (TVA, 1997). Au cinéma, elle a tourné dans les films «L'explosion» (1971), «Un ordinateur au cœur» (1985) et «La Postière» (1991) de Gilles Carle. En septembre 2003 est née la télé série «docu-réalité» de Michèle Richard, diffusée sur les ondes de Musimax puis à TVA. Suite à l’immense succès remporté auprès des Québécoises et Québécois, une deuxième saison a vu le jour un an plus tard. album : « Les nuits de Montréal ».
AJOUTER UN MESSAGE Avertissement message inapproprié
Michel
Sorel Tracy

2017-02-13
Bonjour j aimerais savoir la discographie de vos enregistrements sur 78t

Richard Michèle


Liens - Communiqués - Fan club

Description

ille du violoneux Ti-Blanc Richard, Michèle suit des cours de ballet et de piano dès l'âge de 4 ans. Elle n'a que 10 ans lorsqu'elle débute à la télévision à l'émission « Ti-Blanc Richard et ses gais lurons » (CHLT-TV, 1956-1965) et à 16 ans, elle avait déjà participé à plus de 450 émissions de télévision. « Sur disque », « Main dans la main », « Lacets roses » et « Du rouge sur ton collet » connaissent un bon succès. Mais c'est la chanson «Quand le film est triste» qui la fait connaître à la grandeur du Québec en 1962. L'année suivante, la chanteuse anime «Chansons intimes avec Michèle Richard» à la télévision de Sherbrooke où elle participe également à 39 émissions de la série «Dans l'bon temps». La même année, elle co-anime à Montréal l'émission «Chez Isidore» (CFTM) et est élue découverte féminine de l'année au Gala des Artistes. Avec plusieurs autres artistes de variétés, elle participe en 1964 à un grand music-hall à la Place des Arts et remporte d'importants succès sur disque avec «Je suis libre», «La plus belle pour aller danser» et «Ça va je t'aime». En 1965 et 1966, avec «Les boîtes à gogo», Michèle anime avec Pierre Lalonde les émissions estivales de «Jeunesse d'aujourd'hui» (CFTM) où elle est invitée chaque semaine depuis plusieurs années. En 1966, elle reçoit le trophée de la chanteuse la plus populaire au Festival du disque et, dans la foulée de ses succès dont «J'écoutais la mer», elle participe à la tournée Musicorama. L'année suivante, la chanteuse effectue une tournée de six semaines dans les bases militaires canadiennes et américaines en Europe. À son retour, Michèle Richard est élue Miss Radio-Télévision 1967 au Gala des Artistes et se maintient en tête des palmarès. En 1968, elle reçoit un trophée au MIDEM de Cannes pour le meilleur vendeur de cette année-là au Canada. Cette même année, ce trophée est remporté en France par Mireille Mathieu. En 1970, Michèle Richard participe de nouveau à la tournée Musicorama et, l'année suivante, anime avec Michel Louvain l'émission estivale «Zoom en liberté» (SRC-TV) et triomphe avec son spectacle de variétés qu'elle présente au Kiosque international de Terre des Hommes. En plein essor, sa carrière au cabaret l'amène à chanter au Club Playboy de Montréal en 1972. Michèle Richard effectue, dans le cadre d'un Musicorama western en 1974, une tournée de 42 villes du Québec, de l'Ontario et de Nouveau-Brunswick en autant de jours. Elle se maintient en bonne position au palmarès avec «L'oiseau de feu», «Kiss Me», «Baby Love» et «Goodbye My Love Goodbye» mais surtout avec des succès country comme «Reste avec lui» et «Un jour à la fois». Elle devient ensuite meneuse de revues au Caf' Conc' du Château Champlain de Montréal où elle présente pendant six mois chacune, de 1978 à 1980, les revues de music-hall «C'est magnifique» et «Les années folles». En 1982, pour la première fois de sa carrière, Michèle Richard donne une série de récitals à la Place des Arts et au Grand Théâtre de Québec, expérience qu'elle renouvelle en 1985 avec le spectacle intitulé «Femme». En 1988 et 1989, la chanteuse co-anime avec beaucoup de succès la série estivale de variétés « Garden party » (TQS). La SRC lui consacre une émission spéciale intitulée «Femme» en 1988. Après quatre années d'absence sur disque, elle lance, en 1989, l'album Heureuse enfin, puis anime, pendant quelques mois, l'émission «Le 3505» (TQS, 1990). Elle effectue un retour sur disque en 1994 avec l'album «Michèle intemporelle», enregistré à Paris, tout comme la sélection de ses plus grands succès, parue en 1996. À titre de comédienne, Michèle Richard a tenu des rôles dans les téréromans «Mont-Joye» (SRC, 1974-75) et «L'or du temps» (TVA, 1985-92), dans la pièce humoristique «Madame son père» (1975) avec Gilles Latulippe au Théâtre des Variétés de Montréal, dans les télé-séries «Manon» (SRC, 1985) et «Paparazzi» (TVA, 1997). Au cinéma, elle a tourné dans les films «L'explosion» (1971), «Un ordinateur au cœur» (1985) et «La Postière» (1991) de Gilles Carle. En septembre 2003 est née la télé série «docu-réalité» de Michèle Richard, diffusée sur les ondes de Musimax puis à TVA. Suite à l’immense succès remporté auprès des Québécoises et Québécois, une deuxième saison a vu le jour un an plus tard. album : « Les nuits de Montréal ».
AJOUTER UN MESSAGE Avertissement message inapproprié
Michel
Sorel Tracy

2017-02-13
Bonjour j aimerais savoir la discographie de vos enregistrements sur 78t

Richard Michèle


Liens - Communiqués - Fan club

Description

ille du violoneux Ti-Blanc Richard, Michèle suit des cours de ballet et de piano dès l'âge de 4 ans. Elle n'a que 10 ans lorsqu'elle débute à la télévision à l'émission « Ti-Blanc Richard et ses gais lurons » (CHLT-TV, 1956-1965) et à 16 ans, elle avait déjà participé à plus de 450 émissions de télévision. « Sur disque », « Main dans la main », « Lacets roses » et « Du rouge sur ton collet » connaissent un bon succès. Mais c'est la chanson «Quand le film est triste» qui la fait connaître à la grandeur du Québec en 1962. L'année suivante, la chanteuse anime «Chansons intimes avec Michèle Richard» à la télévision de Sherbrooke où elle participe également à 39 émissions de la série «Dans l'bon temps». La même année, elle co-anime à Montréal l'émission «Chez Isidore» (CFTM) et est élue découverte féminine de l'année au Gala des Artistes. Avec plusieurs autres artistes de variétés, elle participe en 1964 à un grand music-hall à la Place des Arts et remporte d'importants succès sur disque avec «Je suis libre», «La plus belle pour aller danser» et «Ça va je t'aime». En 1965 et 1966, avec «Les boîtes à gogo», Michèle anime avec Pierre Lalonde les émissions estivales de «Jeunesse d'aujourd'hui» (CFTM) où elle est invitée chaque semaine depuis plusieurs années. En 1966, elle reçoit le trophée de la chanteuse la plus populaire au Festival du disque et, dans la foulée de ses succès dont «J'écoutais la mer», elle participe à la tournée Musicorama. L'année suivante, la chanteuse effectue une tournée de six semaines dans les bases militaires canadiennes et américaines en Europe. À son retour, Michèle Richard est élue Miss Radio-Télévision 1967 au Gala des Artistes et se maintient en tête des palmarès. En 1968, elle reçoit un trophée au MIDEM de Cannes pour le meilleur vendeur de cette année-là au Canada. Cette même année, ce trophée est remporté en France par Mireille Mathieu. En 1970, Michèle Richard participe de nouveau à la tournée Musicorama et, l'année suivante, anime avec Michel Louvain l'émission estivale «Zoom en liberté» (SRC-TV) et triomphe avec son spectacle de variétés qu'elle présente au Kiosque international de Terre des Hommes. En plein essor, sa carrière au cabaret l'amène à chanter au Club Playboy de Montréal en 1972. Michèle Richard effectue, dans le cadre d'un Musicorama western en 1974, une tournée de 42 villes du Québec, de l'Ontario et de Nouveau-Brunswick en autant de jours. Elle se maintient en bonne position au palmarès avec «L'oiseau de feu», «Kiss Me», «Baby Love» et «Goodbye My Love Goodbye» mais surtout avec des succès country comme «Reste avec lui» et «Un jour à la fois». Elle devient ensuite meneuse de revues au Caf' Conc' du Château Champlain de Montréal où elle présente pendant six mois chacune, de 1978 à 1980, les revues de music-hall «C'est magnifique» et «Les années folles». En 1982, pour la première fois de sa carrière, Michèle Richard donne une série de récitals à la Place des Arts et au Grand Théâtre de Québec, expérience qu'elle renouvelle en 1985 avec le spectacle intitulé «Femme». En 1988 et 1989, la chanteuse co-anime avec beaucoup de succès la série estivale de variétés « Garden party » (TQS). La SRC lui consacre une émission spéciale intitulée «Femme» en 1988. Après quatre années d'absence sur disque, elle lance, en 1989, l'album Heureuse enfin, puis anime, pendant quelques mois, l'émission «Le 3505» (TQS, 1990). Elle effectue un retour sur disque en 1994 avec l'album «Michèle intemporelle», enregistré à Paris, tout comme la sélection de ses plus grands succès, parue en 1996. À titre de comédienne, Michèle Richard a tenu des rôles dans les téréromans «Mont-Joye» (SRC, 1974-75) et «L'or du temps» (TVA, 1985-92), dans la pièce humoristique «Madame son père» (1975) avec Gilles Latulippe au Théâtre des Variétés de Montréal, dans les télé-séries «Manon» (SRC, 1985) et «Paparazzi» (TVA, 1997). Au cinéma, elle a tourné dans les films «L'explosion» (1971), «Un ordinateur au cœur» (1985) et «La Postière» (1991) de Gilles Carle. En septembre 2003 est née la télé série «docu-réalité» de Michèle Richard, diffusée sur les ondes de Musimax puis à TVA. Suite à l’immense succès remporté auprès des Québécoises et Québécois, une deuxième saison a vu le jour un an plus tard. album : « Les nuits de Montréal ».
AJOUTER UN MESSAGE Avertissement message inapproprié
Michel
Sorel Tracy

2017-02-13
Bonjour j aimerais savoir la discographie de vos enregistrements sur 78t

Cadieux Sophie


Liens - Communiqués - Fan club

Description

Cette comédienne fait partie de la LNI (Ligue Nationale d'improvisation) Elle a participé à plusieurs émissions tels que Rumeurs et Watatatow. Elle joue aussi souvent au théâtre.
AJOUTER UN MESSAGE Avertissement message inapproprié
Denise
Ontario

2017-02-06
Est-ce que Sophie aurait été dans une école de l'Est ontarien vers 1986 ou 1987?

Dupré Marc


Liens - Communiqués - Fan club

Description

C'est en tant qu'humoriste et imitateur que le grand public a d’abord fait connaissance avec Marc Dupré, dans le milieu des années 1990. Carrière où il excelle et qui lui apporte notoriété et de multiples récompenses. En 2004, l’artiste décide plutôt de miser sur sa propre voix. Un choix qui le conduira à sortir en 2005, Refaire le monde, son tout premier album en qualité d’auteur-compositeur-interprète. Le premier extrait, Voyager vers toi, trône au sommet des différents palmarès québécois plusieurs semaines durant. Deux autres extraits ont également atteint le numéro un des palmarès. Tout d'abord, Qu'est ce que t'as fait de moi et Tout près du bonheur, un texte de Nelson Minville et de Marc Dupré sur une musique de nulle autre que Céline Dion. Simultanément à sa première tournée, Drôle de voyage, Marc Dupré continue de travailler sur du nouveau matériel. Revenir à toi, son deuxième album, sort en 2007. Des collaborateurs de renom contribuent à ce deuxième opus : Jean-François Breau, Nelson Minville qui lui offre cinq chansons et Marie-Mai Bouchard qui a écrit Si pour te plaire. Cet extrait atteindra d’ailleurs la tête du Top 100 BDS durant six semaines. À l’été 2008, Marc Dupré prend part au spectacle historique donné par Céline Dion sur les Plaines d’Abraham dans le cadre du 400e anniversaire de la Ville de Québec. À l’automne, il est mis en nomination dans la catégorie album pop-rock de l’année pour Revenir à toi au gala de l’ADISQ. En décembre, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) attribue deux plaques au chanteur, saluant la première place qu’ont occupée les pièces Si pour te plaire et Sans toi au palmarès BDS. En 2010, Marc revient en force avec son 3e album, Entre deux mondes. Le premier extrait, Entre deux mondes, connaît un rapide succès sur les ondes radios du Québec. L’album compte deux chansons auxquelles Céline Dion a apporté sa contribution : la chanson titre où elle signe paroles et musique et Y’a pas de mots qu’elle interprète en duo avec Marc. Tous les extraits de Entre deux mondes ont atteint une première place à l’un des classements du Palmarès. Si on changeait, écrit avec Marie-Mai et Fred St-Gelais, est même resté 5 semaines en tête du Top 100 BDS. La pièce sera d’ailleurs récompensée par la SOCAN. Consécration à l’automne lorsque Marc reçoit le Félix de l’Album de l’année - pop-rock au Gala de l’ADISQ. MARC DUPRÉ, le hit maker des années 2000 En 2009, Marc ajoute une nouvelle corde à son arc en réalisant l’album Droit Devant de Wilfred Le Bouthillier En plus de ses projets solo et de son nouveau rôle de réalisateur, Marc Dupré s’affirme progressivement comme un des hits makers les plus performants de la décennie. Son talent a été mis à contribution pour créés des succès comme On s’est aimé à cause pour Céline Dion, Jimmy joue pour Wilfred Le Bouthillier, Ce soir pour Annie Villeneuve et bien plus encore. D’ailleurs, ce dernier titre est la 5e chanson composée par Marc s’étant classée en tête du Top 100 BDS ; un fait rare qui fait de Marc Dupré le compositeur le plus prolifique en matière de succès des années 2000. Avec autant de succès, il n’est pas étonnant de retrouver Marc Dupré à la réalisation de l’album événement Star Académie 2012. L’opus a été certifié double platine et s’est mérité le Félix au gala de l’ADISQ 2012 dans la catégorie Album reprises de l’année. En 2013, Marc Dupré mettra son talent au profit d’autres chanteurs grâce à son rôle de coach sur La Voix, l’adaptation québécoise du phénomène télévisuel mondial de l’heure ! D’ailleurs, c’est au lendemain de la première émission de La Voix que Marc a présenté son nouveau simple, Nous sommes les mêmes, heureuse collaboration avec Marie-Mai et Fred St-Gelais, qui paraîtra sur son quatrième album qui est à venir au printemps.
AJOUTER UN MESSAGE Avertissement message inapproprié
Gomez Roger
Montréal

2017-02-03

Il répond au nom de Roger Gomez, grand maître marabout, medium, guérisseur traditionnel et voyant sérieux reconnu de par le monde par ses travaux occultes, de retour de l'être aimé, de retour d'affection et d'attirance de l'être, rituel de chance, rituel d'argent. Il pratique aussi plusieurs travaux dans le domaine de la voyance, de la magie blanche, de la sorcellerie et des pratiques vaudou. Son expérience et son professionnalisme fait de lui une icône de la voyance dans sa régions. Sincère et exacte dans ses propos, il vous propose de travaux avec la plus grande discrétion et une résultat impressionnant en un temps record. Il réalise pour vous des voyances gratuites et des rituels dont le paiement est unique et après satisfaction. Consultez-le pour trouver la solution à tous vos problèmes d'amour, d'argent, et de santé.
CONTACTS
Tel: 002 296 887 453
E-mail: purmaraboutvaudou@gmail.com
http://voyancemagievaudou.com

<< Page précédente 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | Page suivante >>
9 page (s)

   


S'abonner à la liste d'envoi
Entrez votre adresse de courriel.

Inscrire  Annuler mon inscription 

Tous droits réservés
Copyright ©Juillet 1998,



Ce site est un gracieuseté de

Conception, réalisation et programmation


PARTENAIRE ET PROPRIÉTAIRE DE
Répertoire des artistes québecois - Portail des artistes Québécois     Québec aux puces - Annonces classées du Québec   SPORT USE - Les annonces classées du sport
  




 

 


Conception de Site Internet